Vermifuges

Saison préférentielle

Noms des produits ou génériques Molécules du produit Type de parasites ciblés

Toutes saisons

 

  • Eraquel 
  • Eqvalan 
  • Furexel 
  • Noramectin
  • Bimectine
  • Divamectin
  • Horsipac

Ivermectine

*Rémanence +

 

  • Grands strongles 
  •  Petits strongles 
  •  Ascaris 
  •  Oxyures  
  • Gastérophiles       
  • Larves de strongles   

Toutes saisons

Jamais sur un ânon de moins de 6 mois, ni une première vermifugation

  • Equest

Moxidextine

*Rémanence ++

(jusqu'à 8 semaines)

  • Grands strongles
  • Petits strongles
  • Ascaris
  • Oxyures
  • Gastérophiles
  • Larves de strongles

Eté

 

  • Strongid
Pyrantel
  • Grands Strongles (s.vulgaris et s.edentalus)
  • Ascaris (adultes et immatures)
  • Oxyures

 

Eté

 

  • Panacur
  • Telmin

     Les Benzimidazoles

  • Fenbendazole
  • Mebendazole 

 

 

  • Grands strongles
  • Petits strongles
  • Ascaris

Automne

Interdit pour les jeunes et les anesses gestantes

  •  Rintal PLus

 Cette molécule n'a pas obtenu le renouvellement de l'agence sanitaire !

Composés

Fenbentel + Trichlorfon

Supprimé du marché! 

  • Grands strongles
  • Petits strongles
  • Ascaris
  •  Gastérophiles

Automne

Interdit pour les jeunes et les anesses gestantes

  •  Telmin Plus

Cette molécule n'a pas obtenu le renouvellement de l'agence sanitaire !

    

Composés

Mebendazole + Trichlorfon 

Supprimé du marché!

  • Grand strongles
  • Petits strongles
  • Ascaris
  • Gastrérophiles
Hiver
  • Eqvalan duo
  • Equimax
  • Furexel combi

Composés

Ivermectine + Praziquantel

  • Tous
  • Ténia

Hiver

  • Pramox

Composés

Mixidectine + Praziquantel

  • Tous
  • Ténia

Hiver 

  •  Tenivalan

Praziquantel 

  •  Uniquement le ténia
Traitement sur 5 jours
  • Panacur Equine guard
Fenbendazole 10%
  • Larves de petits strongles enkistées dans l'estomac

* Vermifuges à rémanence : éliminent les vers présents et protègent  les animaux contre une réinfestation trop rapide, durée de rémanence de 4 à 8 semaines.

Attention

  • Les vermifuges composés sont à utiliser uniquement sur des animaux adultes qui ont été vermifugés régulièrement. Jamais sur des jeunes ou des anesses gestantes.
  • Les ânons peuvent (et doivent) être vermifugés à partir de 2 - 3 mois avec de l'Ivermetine. La dose divisée par deux et donnée à 10 jours d'intervalle.
  • Même recommandations pour un animal adulte jamais vermifugé ou mal vermifugé.
  • Le vermifuge se donne de préférence sur un estomac vide. Pour les animaux difficiles, il est toutefois possible de le donner comme expliquer sous rubrique "comment donner un médicament à un âne"
  • Pour une bonne utilité du vermifuge, il est conseillé de traiter avant un changement de pré. Compter un temps d'élimination des vermines éventuelles par le crottins, assez large, soit environ 36h pour les mettre dans la nouvelle pâture.

Exemples de plans de vermifugations

  • Ânon premier vermifuge à  2 - 3 mois
  • Animal adulte jamais ou mal vermifugé
SaisonNom produitMoléculeCible préferentielle

Toute sa 1ère année

Dès 2 mois tous les 2 mois

  • Eraquel
  • Eqvalan
  • Furexel
  • Noramectine
Ivermectine
  • Tous les parasites

Dès 1 an révolu

Printemps

  • Equest

Moxidectine

Rémanence 8 semaines

  • Tous les parasites
Eté
  • Eraquel
  • Eqvalan
  • Furexel
  • Noramectine
Ivermectine
  • Tous et surtout les gastérophiles en été
Automne
  • Strongid
Pyrantel
  • Grands strongles
  • Ascaris
  • Oxyures
 Hiver
  • Pramox

Composés

Moxidectine + Praziquantel 

  • Ténia

 

  • Ânes à partir de 2 ans

Il existe plusieurs possibilités de protocoles de vermifugations avec comme priorité :

  • Eviter le développement de resistances des parasites en alternant les différentes molécules sur le marché.
  • Définir la cible de parasites à atteindre en fonction de la saison
  • Introduire un seul vermifuge composé par année. Une année on cible le ténia en hiver, l'année suivant on cible les gastérophiles en automne
SaisonsCibles préférentielles
Printemps (mars) Larves strongles
Eté (juin) Tous
Automne (septembre) Gastérophile
Hiver (décembre) Ténia

 Saisons 

  •  Les saisons sont données à titre indicatif.
  • Il convient de vermifuger en fonction du climat de sa région.

En effet, le développement et les cycles de vie des différentes vermines sont en fonction

  • Des températures extérieures
  • De la maturité de la végétation dont les herbivores se nourrissent
  • De l'arrivée des mouches et autres insectes piqueurs

Selon les années, un hiver commençant très tôt ou un printemps ou un été très chaud et sec, ou inversement, peut faire avancer ou reculer de quelques jours la prise de la molécule la mieux adaptée à la saison donnée

La fréquence des vermifuges

La fréquence des vermifuges dépend de :

  • La superficie de vos terrains
  • La possibilité de faire tourner les pâtures
  • Le temps que vous laissez vos animaux sur un terrain. Il devrait être retiré dès que l'herbe a atteint une hauteur de 10cm au sol.
  • Votre possibilité de fermer vos prés alternativement pendant une durée d'au moins 6 mois par année.
  • La manière dont vous traiter le terrain une fois fermé
  • Le retrait des crottins sur les prés ou non
  • Le nombre d'animaux et la variété des espèces

Les dégâts faits par certains vers intestinaux et pulmonaires peuvent avoir des conséquences dramatiques entrainant la mort dans des souffrances longues et inadmissibles.

  • C'est un post à prendre en compte avec beaucoup de sérieux et de régularité.
  • C'est une responsabilité que nous leur devons
  • Ils n'ont pas d'autre choix que de s'en remettre à nous.

Dans la nature, l'âne sauvage

  • A le choix de trier les plantes qui lui convienne et de quitter une région où la végétation serait trop rase.
  • Et cela reste aléatoire, car nous n'avons pas de valeurs démontrant combien d'animaux vivant en liberté, sont emportés par des problèmes de vermines internes
  • Les conditions de détention que nous offrons à nos animaux sont certes, souvent l'équivalent de 5 étoiles
  • Mais reproduisent rarement les conditions naturelles d'un âne sauvage qui se vermifuge avec ce qu'il trouve dans la nature.

Molécules chimiques

Très décriées dans un monde où ne sachant plus trop à quelles valeurs nous raccrocher dans nos vies de fous, nous tentons de nous "déculpabiliser" de notre "surconsommation" en nous tournant vers une vie plus saine, plus bio.

Il faut se rappeler que nombres de molécules chimiques sont

  • Des synthèses de plantes, trafiquées en laboratoire certes
  • Mais généralement dans le but d'en contrôler l'efficacité et les eventuelles conséquences nocives avec constance et précision.
  • Certaines sont dangereuses pour notre environnement, oui  c'est certain

Tout comme votre tas de fumier naturel et bio à haute dose

  • Deverse de la pollution en profondeur des nappes phréatiques
  • Ou épandu en trop grande quantité sur votre potager, enrichi vos légumes dans des proportions bien trop importantes de produits dangereux et néfastes pour votre santé.
Nombres de plantes "naturelles" sont bien plus toxiques que votre vermifuge en tube sorti du laboratoire pharmaceutique.

 Je suis à 100% pour le bio et le retour à de vrais valeurs, mais dans la mesure où j'assure  sécurité et confort optimum à mes bêtes. Zapper la vermifugation chimique, c'est comme de connecter une bombe à retardement dans leurs organismes.

 

 

 

 

©Alm-Âne-Ach 2006-2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×