Alimentation de l'Âne au régime

Alimentation de l'âne obèse ou grassouillet. Mettre son âne au régime, prévention de l'Hyperlipémie

 

  • Traditionnellement, les ânes ont été nourris de compléments qui sont formulés pour répondre aux besoins nutritionnels des chevaux adultes et des poneys.
  • Une mise à l'herbe permanente 24 heures sur 24
  • Pour la majorité des ânes, ce régime conduit à un trop fort apport d'énergie et de protéines qui ne correspond pas à ses besoins, avec pour conséquences un gain de poids dangereux pour sa santé.

L'alimentation de base pour l'âne adulte en bonne santé, est bien suffisante.

Cependant parfois il est nécessaire de mettre nos ânes au régime car même sans les avoir nourris en plus de l'alimentation de base, l'herbe de nos contrées est souvent aussi bien trop riche pour eux et l'embonpoint les gagnent très vite.

Attention cependant, les ânes sont sujets à l'hyperlipémie et une perte de poids trop rapide favorise cette pathologie tout comme le fait de les laisser être trop gros.

Un régime est à mettre en place sur plusieurs semaines.

  •  Laisser en permanence et à volonté, une paille de bonne qualité d' orge ou de blé ou d'avoine
  •  Prévoir une superficie sans herbe et limiter le temps de mise au pré.
  •  Distribuer une faible quantité de foin mais attention suivant la quantité donnée habituellement, diminuer progressivement cette quantité. Ne jamais passer de beaucoup à plus rien.
  •  S'il recevait jusqu'alors des céréales (bien que comme vu sous alimentation de base, elles sont inutiles et même néfastes pour les ânes), diminuer progressivement sa ration jusqu'à les supprimer complètement, voir même de couper avec du son d'avoine pour petit à petit ne donner  que du son. (mélange de  50%  de son d'avoine (ou orge) / 50% de son de blé, environ 500ml par jour en tout)
  • Dans l'idée de lui apporter des fibres sans qualité nutritive, il est possible de remplacer une part de foin par de la pulpe de betteraves (1/10ème) du poids de la ration. Il faut l'imprégner abondamment d'eau 5 heures au moins avant la distribution du repas.
  •  Toujours progressivement, habituer votre âne à faire plus d'exercices, courtes balades au début, 5 à 10 min puis plus longues selon ses réactions.

Cette diminution progressive des quantités doit impérativement s'étaler sur une période de 4 à 6 semaines minimum, voir plus si l'âne est vraiment très gros.

La paille devrait représenter 75 % de son alimentation en été et 50 % en hiver, les % restants étant répartis entre l'herbe et le foin.

Toujours lui laisser à disposition une pierre à sel enrichie. Choisir un complément vitaminé sans céréales et sans mélasse. On en trouve en poudre à mélanger avec le son.

©Alm-Âne-Ach 2006-2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×