Tétanos

Le tétanos est une maladie infectieuse aiguë, grave et hautement mortelle, due à Clostridium tetani, un bacille sporulant anaérobie (qui n'a pas besoin d'oxygène) strict dont les spores sont souvent retrouvées dans la terre.

La bactérie provoque une infection par contamination d'une plaie, d'une coupure, d'une incision chirurgicale par des spores de Clostridium tetani qui vont ensuite germer et se transformer en bacille sécrétant une neurotoxine qui migre le long des nerfs moteurs jusqu'à la moelle épinière et le tronc cérébral, entraînant des contractures musculaires caractéristiques, des spasmes et des convulsions et éventuellement la mort.

Symptômes

  • Apparition soudaine d'une démarche raide
  • Posture rigide
  • Contraction du muscle de la mâchoire jusqu'à empêcher son ouverture
  • Jetage d'eau et de nourriture par les naseaux
  • Spasme des lèvres et de la 3ème paupière de l'oeil
  • Difficultés à avaler
  • spasmes tétaniques de cou, du tronc, des masséters et des muscles des membres
  • 

Evolution

  • Les spasmes musculaires peuvent gagner les muscles du pharynx et du larynx entrainant une pneumonie par aspiration.
  • Transpiration excessive, bave car n'arrive plus à avaler sa salive
  • Suivi d'une paralysie des muscles respiratoires
  • Mort
  • 

Traitement

  • Les chances de survie d'un animal atteint sont très reservées
  • Injection d'un sérum antitétanique près de la plaie infectée par la bactérie
  • Des calmants pour détendre les muscles
  • Des antibiotiques
  • Ainsi qu'un produit qui neutralisera la toxine responsable des contractures.
  • Tenir l'animal dans un endroit calme et sombre, le stress, le bruit peut provoquer des contractures.
  • Le maintient par tous les moyens d'apport de nourriture, et de boisson (sonde, intraveineuse)

Le vaccin est efficace. Souvenons nous qu'une micro blessure suffit d'ouverture à la bactérie du Tétanos. Nos ânes sont sans cesse piqué par les mouches en été, un simple grattage se transforme vite en petite blessure. Un problème au pied, genre fourmilière, abcès sont aussi autant de support aux spores tétaniques, blessures que nous ne voyons pas tout de suite.

Si l'animal n'a pas été vacciné ou est en retard dans ses rappels, une injection antitétanique est à faire immédiatement en cas de blessure et les plaies désinfectées avec soins, de même avant toute opération chirurgicale d'urgence ou prévue comme une castration.

La vaccination se fait en deux injections à un mois d'intervalle, rappel un an après, puis tous les 3 ans.

Les futures maman peuvent être vaccinées 3 mois avant la mise bas, afin de maximiser l'immunité de l'ânon. Une injection antitétanique est conseillée dans les premières heures suivant sa naissance, la « blessure » du cordon ombilical étant particulièrement à risque.

©Alm-Âne-Ach 2006-2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×