Âne - Chèvre

La chèvre est un animal bien plus agile et bien plus joueur que le mouton.

Elle peut être une bonne compagne pour un âne.

ATTENTION prudence. Ces petites bestioles sont des "cornues", elles se défendent et jouent avec leurs cornes. Risque de blessures graves et d'oeil crevé.

D'expérience personnelle, enfin surtout celle de mon pauvre Cappuccino : Notre Ti-bouc, qui fait sa loi à la distribution de foin, lui a encorné l'oeil. Il a perdu la vue de ce côté, mais les conséquences auraient pu lui être fatale. La corne ayant transpercer l'oeil, Cappuccino aurait pu succomber à une hémorragie interne.

De l'autre côté, certains ânes, chargent les biquettes.

  • Elles sont plus habiles à se défendre que le moutons.
  •  Il est important de preserver un passage et un abri, accessible uniquement par les chèvres, où elles pourront se retirer en cas de jeux asins trop violents.

Quand la cohabitation se passe au mieux, il y a une réelle complicité entre les ânes et les biquettes.

  • Afin de fournir à votre chèvre des rapports de jeu satisfaisant et ménager les jambes de votre âne, prenez deux biquettes.
  •  Elles aiment se mesurer cornes contre cornes, se taper, se pousser, se jauger; comportement que l'âne ne comprend pas et qu'il subit.

©Alm-Âne-Ach 2006-2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×