Le flehmen de l'âne

Le flehmen (de l’allemand) est une attitude caractéristique des mammifères, les félins, les équidés,  etc.
Ils se servent de leur organe voméro-nasal dit de Jacobson se situant sur le palais, sous la surface intérieure du nez pour détecter des phéromones ou certaines odeurs.
L’équidé qui a perçu une odeur inhabituelle ou très chargée de sens retrousse la lèvre supérieure, lui donnant l’air de sourire, en tendant son encolure et sa tête vers le haut. Il inspire alors bruyamment. L’animal agit ainsi lorsqu’il veut mémoriser ou analyser une odeur, comme la mère à la naissance de son poulain, ou le mâle lorsqu’il croise les crottins d’un autre étalon ou l’odeur d’une femelle en chaleur.
Les phéromones sont des substances chimiques, comparables aux hormones, émises par la plupart des animaux et certains végétaux et qui agissent comme des messagers entre les individus d'une même espèce, transmettant aux autres organismes des informations qui jouent un rôle dans l'attraction sexuelle notamment. Extrêmement actives, elles agissent en quantités infinitésimales, si bien qu'elles peuvent être détectées, ou même transportées, à plusieurs kilomètres. Chez les mammifères et les reptiles, les phéromones sont détectées par l'organe voméro-nasal, tandis que les insectes utilisent généralement leurs antennes.
 

©Alm-Âne-Ach 2006-2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×