Hyperlipémie

 

Maladie métabolique difficile à juguler avec un taux de mortalité entre 60 et 95 % si pris trop tardivement.

C'est un problème d'équilibre entre le stockage et le déstockage des graisses(qui sont transformées en composés essentiels à l'organisme: ce processus se fait principalement au niveau du foie)

S'il y a trop de graisses (âne obèse)

Ou si la demande en énergie de l'organisme est supérieure aux apports (dans le cas de fort parasitisme, de jeûne, de gestation., lactation.....)le maximum de graisses du corps, sont amenées au foie (d'où l'amaigrissement)

Trop de lipides sont alors à déstocker par le foie et ils infiltrent foie et reins... le pancréas aussi peut se dérégler.

L'hyperlipémie est une complication fréquente d'une autre maladie, de la gestion d'un stress, d'un changement.

Facteurs de risque

  • Obésité
  • Stress ( changements d'environnement, de groupe, de propriétaires, transport )
  • Plus l'âne vieilli plus il est à risque.
  • Sexe, les mâles y sont plus sujet
  • Fin de grossesse et début de lactation en raison d'une demande d'énergie accrue
  • Syndrome de Cushing : conflit entre le cortisol et de l'insuline, réaction en chaine sur les graisses du corps.
  • Présence de maladies (gastro-intestinales, parasitisme, coliques, ulcère, problème de foie, problème dentaire et toute maladie susceptible de les pousser à rester à jeun (bilan d'énergie négatif)...
  • Préparation et suite d'opération, période de jeun, plus tous les stress liés entraîne une hyperlipémie secondaire.
  • 

Symptômes

  • Manque d'appétit, début d'anorexie
  • Léthargie
  • Amaigrissement très brutal
  • Hyperthermie modérée
  • Mauvaise halène
  • Crottin sec
  • Congestion de muqueuses, remplissage des capillaires retardés
  • Tachycardie
  • Trouble de la coordination
  • Douleurs abdominales
  • Tout refus de manger d'un âne doit être pris au sérieux immédiatement !!! l'apport énergétique doit absolument être rétabli rapidement en positif.
  • Évolution
  • Apathie totale
  • Anorexie totale
  • Complications
  • Le foie et les reins étant rapidement touché, la mort peut subvenir rapidement si rien n'est mis en place dès le début du jeun.
  • 

Traitement

  • Mettre sous immédiatement sous traitement un âne qui refuse de manger
  • 
  • Traiter les maladies sous-jacentes ou simultanée
  • Le traitement consiste en arrosant de soutien thérapeutique, ou stomachtubing, ainsi que l'administration de fluides par voie intraveineuse, selon la gravité de l'attaque. antibiotiques , AINS et des médicaments pour prévenir les ulcères gastriques sont habituellement donnés.
  • Anti-inflammatoire non stéroïdien: flunixine méglumine comme un anti-endotoxique dose minimale
  • Corticostéroïdes: CONTRE
  • Les multivitamines: par voie orale à usage équin préparation multivitaminée général. multivitamines injectable peut être donnée, mais peut ajouter au stress.
  • Anabolics: nandrolone Laurate BP peuvent agir pour stimuler l'appétit et pour lutter contre le catabolisme.
  • L'insuline: l'insuline zinc protamine peut être donnée, mais toujours avec du glucose. Comme la plupart des cas sont susceptibles d'être résistants à l'insuline, il n'est pas habituel pour administrer l'insuline.
  • Héparine: augmentation théorique de l'activité de la lipoprotéine lipase à l'aide apurement TG, mais l'enzyme est susceptible de travailler à son maximum, si l'héparine a peu de valeur et les effets secondaires de préoccupation l'origine d'hémorragies.
  • Les médicaments anti-ulcéreux: la plupart des cas montrant l'inappétence bénéficieront de l'ulcère de médicaments anti-car il est un constat très commune au post-mortem ou affaiblis ânes personnes âgées.
  • Sucralfate, «Antepsin», pourrait être utilisé pour la prévention
  • Ranitidine, «Zantac, est couramment utilisée sous forme orale. L'injection intraveineuse peut être administrée en une perfusion.
  • L'oméprazole, «Gastroguard», est le médicament de choix. L'inconvénient est frais.

Essayer de faire manger l'âne par tous les moyens. Lui laisser libre accès à l'herbe. Essayer toute ses gourmandises préférées.

©Alm-Âne-Ach 2006-2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×