Vermifuges naturels

Vermifuges naturels, vermifuges aux plantes

Il convient de définir ce que l'on entend par naturel, ce que l'on attend d'un vermifuge de ce genre.

Aux plantes

  • Est ce dans l'idée que les plantes vont être plus "inoffensives" qui vermifuge chimique
  • Dans ce cas, c'est faux, les plantes ont une toxicité non négligeable

Autres

Comme la terre de diatomée (silice)

  • Aucune des études sérieuses que j'ai pu trouver, ne m'apporte de réponse sur l'innocuité du produit pour l'organisme de l'âne.

Si c'est dans le but de

  • Préserver la planète de substance telle que l'ivermectine alors ok, c'est louable MAIS ...

Il y a quelques études expérimentales

Sur les vaches, les chèvres, les volailles qui montrent que

  • Oui, certaines plantes sont efficaces en association de plusieurs espèces de plantes
  • Et ont une action vermifuge

Ce sont des substances tirées de l'absinthe, de la térébenthine entre autre

  • Et il faut bien se représenter que ce sont des substances toxiques également pour l'animal porteur de la vermine,
  • L'ail serait une aide mais en lui-même seul pas suffisant.

Le dosage est donc très très très important

  • Pour être efficace, il y a risque de toxicité, d'autant qu'aucune étude n'a été faite sur les ânes et que l'on sait maintenant que leur métabolisme est très différent.
  • Dangereux sur un jeune et abortif sur une femelle portante
  • Des possibilités d'irritations intestinales
  • Des dégâts sur le foie et les reins...

Il n'y a certes pas que ces plantes sur le marché mais je n'ai encore pas trouvé d'études sérieuses prouvant leurs efficacités.

Toutes les études conviennent que

  • Ce genre de vermifuges a une action ponctuelle sans protection à plus ou moins long terme d'une ré-infestation
  • Et s'accorde à dire qu'il convient de faire des vérifications de selles régulières
  • Et des vermifugations chimiques périodiques.
  • Les examens de selles donnent des réponses approximatives puisque les larves n'y sont pas représentées, ni la vermine envahissant les voies respiratoires.
Ces protocoles ne fonctionnent que sur certains vers et parasites et ne touchent pas les vers pulmonaires auxquels les ânes sont particulièrement sujets.

De plus, il faut savoir que dans la nature

  • Les ânes mangent certainement les plantes qu'ils savent avoir une action de vermifuges
  • Mais ils savent aussi gérer leur déplacement de prairie en prairie
  • Ne jamais être en sur pâturage ce qui implique un changement de pré tous les 10 jours
  • Brouter plus bas que 10cm jusqu'au sol
  • Et laisser vide un parcelle pour une période d'un minimum de 6 mois.
Conditions que nous pouvons offrir que très rarement, nos terrains étant généralement bien trop petits pour de telles contraintes

De plus, que savons-nous du taux de mortalités par invasions de vermines, sur les ânes sauvages ?

Mon point de vue sur ce genre de vermifuges

Personnellement et au vu des conséquences dramatiques d'une infestation plus ou moins importante des parasites internes, je préfère ne pas jouer à l'apprentie sorcière avec des mélanges dont je n'ai aucune possibilité fiable de vérifier leur action et je vermifuge « traditionnel .

De mon expérience d'une 15aine d'année dans le monde des ânes, tant sur les forums qu'en discutant avec mes vétérinaires, j'ai vu trop de jeunes ânons, non vermifugés sous prétexte de vermifugations "naturelles" s'étioler sur une petite année pour finalement mourir au désespoir de leurs propriétaires qui avaient pensé bien faire.

Certains des mélanges aux plantes que l'on trouve sur le marché sont cependant assez inoffensifs et auront en tout cas, une action dépurative sur vos ânes. Les utiliser peut être une bonne chose pour aider, accompagner le métabolisme de vos ânes à bien éliminer.

Ce site, se voulant aussi renseigné que possible

  • Tant que je n'ai pas entre les mains, des études sérieuses me permettant d'affirmer qu'un vermifuge dit "naturel" fonctionne autant pour l'éradication de la vermine que pour l'intégrité physique de l'animal
Je préfère jouer de prudence et conseiller fortement de vermifuger vos ânes avec les molecules actuellement sur le marché pharmaceutique.

 

©Alm-Âne-Ach 2006-2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×